fbpx

La réforme CPF

La réforme CPF aujourd’hui

Pour faire suite à nos articles précédents voici de nouvelles précisions concernant le CPF et les financements de formation.

Si vous êtes salarié, vous pouvez utiliser votre CPF. Ce CPF est accessible à tous, dès 16 ans jusqu’au départ à la retraite. Il est attaché à la personne et vous suit ainsi tout au long de votre carrière.

Pour un salarié qualifié, vous obtenez 500€ par an cumulable sur 10 ans. Ensuite, le compte est bloqué à 5000€ si vous n’avez pas suivi de formation.

Pour les salariés non qualifiés, vous recevrez 800€ par an selon les mêmes conditions que ci-dessus, avec par conséquent un plafond à 8000€.

Aujourd’hui vous vous connectez sur votre compte en ligne pour faire votre demande, soit depuis votre ordinateur soit depuis l’application mobile. Pour information: il est parfois difficile de retrouver un organisme de formation donc il est plus facile de contacter l’organisme qui vous intéresse. Celui-ci pourra vous envoyer le lien direct vers la demande de formation en question puis il n’y a plus qu’à procéder aux étapes de validation. 

Aujourd’hui grâce à ces nouvelles démarches une formation peut démarrer en quelques jours.

Pensez à bien rentrer votre budget venant du DIF sur votre compte CPF avant le 31/07/2021. Sinon il sera perdu.

 

Pour le CPF, la somme perçue chaque année (500€ ou 800€) est égale que l’on soit à temps complet ou partiel. Au départ à la retraite, le montant sera perdu s’il n’a pas été utilisé.

Aujourd’hui, vous pouvez faire vos démarches seul(e). Si vous la formation demandée est plus élevée que le montant dont vous disposez l’entreprise accepte souvent de compléter le reste à charge selon le bien fondé de votre démarche. Vous pouvez aussi compléter vous-même ce financement. Ce complément se fera directement via votre compte cpf et c’est uniquement la caisse des dépôts et consignation qui règlera l’organisme de formation.

Enfin, sachez que dans une démarche en accord avec votre employeur, l’entreprise peut vous aider à mobiliser votre CPF ou financer votre formation via le plan de développement des compétences (ancien plan de formation). Dans le deuxième cas vous gardez intact votre CPF.

Une des différences majeures est qu’une formation via un CPF mobilisé en accord avec l’employeur pourra se dérouler sur le temps de travail, tandis que dans le cas contraire, ce sera forcément hors temps de travail.

Si vous êtes demandeur d’emploi, sachez que le CPF est là aussi mobilisable. L’accord de pôle emploi ne sera nécessaire que dans la mesure où il y a un reste à charge. Vous pouvez donc acheter vos formations sans intermédiaires si vous disposez de la somme complète.

Pour les chefs d’entreprises et personnes non salariées, des financeurs existent mais le fonctionnement diffère. En effet, vous disposez d’une enveloppe annuelle qui est perdue si non utilisée, donc non cumulable.  La fourchette peut aller de 500€ à 3000€ selon la nécessité de la formation, la pertinence avec votre métier et votre statut. Cependant, la formation aura toujours une part déductible de vos impôts à déclarer.

Vous avez :

AGEFICE pour les dirigeants non salariés du commerce de l’industrie et des services

FIFPL pour les professions libérales

FAFCEA pour les chefs d’entreprise d’une activité artisanale

FAF-PM pour les professions médicales

VIVEA pour les exploitants agricoles

AGEFIPH pour les personnes handicapées.

Il ne vous reste plus qu’à définir vos besoins de formation et à vous rapprochez de l’organisme de vos souhaits!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *